Le chili au poulet (autoclave requis)

10/10/2010

Accueil >> Stérilisation à l'autoclave >> Volailles


Le chili au poulet est une belle recette "prête à manger", parfaite pour les lunchs individuels, comme pour les repas pressés en petite famille. On a pas besoin d'épaissir au service. On ouvre le bocal, on zappe au four à micro-ondes et groumph-miam-slurp-dans-le-bec-des-petits-oiseaux !

Du petit pot de 250 ml qui est idéal pour le plat principal des lunchs d'enfants, du bocal moyen de 500 ml qui est idéal pour les couples (ou les ados, ou les ours), à aller jusqu'au grand bocal d'un litre pour les repas familiaux, cette recette est polyvalente. Les mamans écureuils apprécieront, surtout que le chili au poulet se prépare assez rapidement et est très économique quand le poulet est donné. (C'est moi ou le poulet à 99 cents la lbs s'est fait rare cette année ? C'est peut être qu'on parle moins souvent de la grippe aviaire ?)

Si vous empotez le chili au poulet en bocaux de 250 ml ou d'un litre, attendez-vous à un petit surplus à mijoter. Les surplus sont faciles à gérer, car on empote en faisant un assemblage dans les bocaux.

Cette recette de chili au poulet vous fera soit :
  • 28 bocaux de 250 ml (avec environ 1,4 litre de surplus)
  • 18 bocaux de 500 ml (format idéal pour les ados truck à vidanges, ou les ex éboueurs gourmands)
  • 7 bocaux d'un litre (avec environ 1,2 litre de surplus)

Cette recette de chili au poulet, on l'a fait 10 fois aujourd'hui, entre autres recettes. Quand le poulet est donné, il est vraiment donné quand on en tire le maximum. Le récit de la fin de semaine sera posté plus tard cette semaine. Je crois qu'il sera intéressant. Une fin de semaine relativement relax où on s'est tapés 60 poulets.

Ingrédients :

La veille :

5 tasses (1 kg) de haricots rouges secs (les Pinto sont les meilleurs pour la mise en conserve)
3 fois leur volume en eau
2 c. à thé de sel à marinades (pour une meilleure texture) Voir le billet scientifique de Manon.

Le lendemain :

Première couche de solides, à la base du bocal
  • 10 demies poitrines de petits poulets (environ 2 kg en tout)
  • 8 tasses (1,7 kg) d'oignons hachés grossièrement
  • 1 tête d'ail, hachée finement
Pour le bouillon
  • 2 litres de bon bouillon de poulet maison (ou remplacer un demi litre de bouillon par du bon vin rouge bien corsé, mioum mioum ! )
  • 500 ml de pâte de tomate
  • 1/4 de tasse (4 c. à s.) de poudre de chili (au goût)
  • 1 1/2 c. à s. de cumin fraichement grillé puis moulu (sinon 2 c. à s. de moulu assez frais)
  • 2 c. à s. d'origan séché
  • autres épices ou herbes que vous aimez
Seconde couche de solides
  • 15 tomates italiennes fraiches, en dés (avec tout, pelures, pépins et jus)
  • 1 kg de maïs en grains surgelé
  • 4 gros poivrons rouges et/ou verts en courtes lanières
  • Piment fort ou poivre de cayenne, au goût (1 c. à s. de jalapeno haché par bocal de 500 ml, pour moi, mais c'est trop piquant pour la plupart des enfants)
  • On y ajoutera les haricots
Procédure :

La veille, trier et rincer les haricots. Les couvrir de trois fois leur volume d'eau froide, y dissoudre le sel, couvrir et laisser tremper pour environ douze heures, préférablement au frigo.

Placer votre maïs surgelé au frigo, il dégèlera plus vite le lendemain.

Le lendemain, drainer et jeter l'eau. réserver les haricots.
Placer votre sac de maïs surgelé à température ambiante.

Première couche de solides, poulet, oignon et ail.


Dans un faitout au fond légèrement huilé, fondre les oignons hachés jusqu'à ce qu'ils deviennent translucides. Fermer le feu.

Pendant ce temps, vous pouvez commencer à dorer les poitrines pendant 2 ou 3 minutes de chaque cotés, juste pour les saisir et les dorer un peu.

Quand toutes les poitrines sont dorées, les couper en bouchées et les placer avec les oignons, saupoudrer de l'ail haché puis bien mélanger.

Voilà ! notre première couche de solides est prête. Couvrir. Si on travaille à deux, une personne peut commencer à empoter cette première couche de solides pendant que l'autre fait ce qui suit. Sinon tentez d'en faire le maximum en même temps.

Le bouillon, il doit être prêt pour y cuire les haricots

Diluer au fouet la pâte de tomate dans le bouillon de poulet maison, en chauffant, ajouter le reste des ingrédients et porter à ébullition. Gouter et ajouter les épices ou les herbes qui vous plaisent. Cette saveur sera diluée avec le reste des ingrédients. Même si cette recette est destinées aux enfants, ça prend un peu de punch. Faites vous quelques bocaux pour tester et ajuster avant de partir en grande.

La seconde couche de solides, haricots, tomates, maïs et poivrons.

Ajouter le maïs au bouillon et reporter à ébullition.

Ajouter les haricots rouges, et les dés de tomates au bouillon, reporter à ébullition, mijoter pendant 5 minutes. Ajouter les poivrons et bien mélanger, couvrir juste à niveau d'eau bouillante si il manque de liquide. Reporter à ébullition et cuire encore 5 minutes. Drainer pour garder le bouillon, bien entendu. Garder le bouillon à frémissement pendant que vous empotez.

Pour emplir les bocaux, rien ne vaut des bonnes vielles tasses à mesurer comme on a ici en Amérique du Nord (la la lèrheu !).




Pour la première couche de solides.
  • 1/3 de tasse bombé (95 ml) pour les pots de 250 ml
  • 3/4 de tasse (190 ml) pour les pots de 500 ml
  • 1 1/2 tasses (375 ml) pour les pots d'un litre
Pour la seconde couche de solides, ce sera comme suit.
  • 1/2 de tasse (125 ml) pour les pots de 250 ml
  • 1 tasse (250 ml) pour les pots de 500 ml
  • 2 tasses (500 ml) pour les pots d'un litre
Vos bocaux seront moins bien remplis que d'habitude. Dans des bocaux standard, ça devrait arriver juste sous les épaules. Tout va bien. Ne pas ajouter de solides. L'amidon du maïs et des haricots vont épaissir le tout pendant la stérilisation. Les haricot prendront aussi un peu de volume lors de la stérilisation. Ils vont boire du bouillon.

Répartir votre bouillon dans vos bocaux en laissant 1 pouce (2,5 cm) d'espace sous le goulot. Insistez sur le coup de la spatule (dans les instructions juste en dessous) et rajustez le niveau de liquide au besoin. Si vous sentez que vous aller manquer de liquide, le répartir et on finira avec de l'eau bouillante ou mieux, du jus de tomates.

Suivez ces instructions pour la mise en conserve.

Temps de stérilisation des conserves de chili au poulet à l'autoclave :
  • Stériliser 65 minutes pour les pots de 250 ml.
  • Stériliser 75 minutes pour les pots de 500 ml.
  • Stériliser 90 minutes pour les pots de 1 litre. 
La gestion des éventuels surplus

Les haricots auront besoin de mijoter à couvert dans le bouillon pour environ 1 heure. On ajoutera les poivrons et le poulet quand il restera 15 minutes de cuisson.

Au service :

Tout simple, on chauffe ces délicieuses protéines au four à micro-ondes et on songe à accompagner ça de pleins de bons légumes colorés et d'une belle tranche de pain pour nettoyer l'assiette.

Accueil >> Stérilisation à l'autoclave >> Volailles

12 commentaires

Manon a dit...

coucou ou couicoui!

Ça d'l'air ben bon ta recette...
J'pense que je vais aller me racheter des tits zoizeaux!!! 22 (opéré en solo) c'était peut-être pas suffisant :P

Moi aussi je les attendais depuis longtemps.

Alors tu as pensé aux mamans écureuils qui font des tits lunchs d'école pour leur marmaille en incluant le format 250ml pour cette recette, c'est vraiment gentil de ta part. :)))

petite coquille à corriger:

Pour le temps de stérilisation en bocal 250ml (un copier/coller à corriger, tu as écris 2 ligne de 500ml avec des temps différents)

11/10/10 07:38

Merci Manon ! :)

La guerre reprend dans 15 minutes ici. Tout a bien été hier.

Je reprendrai la publication des commentaires en retard demain matouin.

11/10/10 07:47
Manon a dit...

ben merde t'étions dans la pâté ce matin!!!

maintenant tu as écris 125ml au lieu de 250ml...

Bonne guerre!
ici on va aller au ravitaillement ;)

et tu sais ben que la publication des commentaires (ben les miens en tout cas) peut attendre quand tu auras du temps ;)

11/10/10 08:20

Je vais me faire un autre café...

Le bouillon est dégraissé.

Aujourd'hui, le bouillon, la tartinade et le pâté de foie.

Donc, non je n'étais pas encore dans le pâté. :)

11/10/10 09:01

Parlant de ravitaillement Manon, je ne me souviens plus, tu as plein de viande rouge au congélateur ?

Tu as vue le rôti de côtes désossé au Super C pour jeudi ?

11/10/10 09:04
Manon a dit...

Ben moi le boeuf c'est généralement une ancienne vache de production laitière si tu vois ce que je veux dire ;)

Donc actuellement j'ai ben des coupes de steack au congélo et curieusement j'ai pas tant de boeuf haché que ça car j'ai déjà fait ma sauce à spagh.

J'aime bien transformer une partie de mon stock congelé en recette de conserve-maison qui se garde à température de la pièce... Comme ça c'est moins frustrant si y'arrive une bad-luck de congélateur ;) Mais évidemment, je ne fais pas tout le même week-end non plus, je me garde occupée pour les temps creux.

J'ai pas eu le temps de regarder les circulaires encore pour cette semaine...

11/10/10 12:41
Jardinière a dit...

Recette très inspirante. En plus, pour ce qui est de l'empotage, j'adore ta façon de mesurer les différentes catégories d'ingrédients selon la taille du pot! Impossible de se tromper, et chaque pot sera équilibré!

11/10/10 14:32

Tout à fait Jardinière.

Je m'améliore après 31 ans d'élaboration de recettes de conserves. :)

12/10/10 06:38
L'excessif a dit...

Salut Vincent.

Pour la volaille, j'ai pas vu de dinde à 99 cennes depuis deux semaine. Je commençais à paniquer mais j'ai été capable de m'en trouver chez métro pour trois jours seulement. J'y suis allé en chercher 20. Elles étaient plus petites que d'habitude. Je penche pour le complot aviaire...

Résultat: c'est toujours des pots d'un litre

70 pots de poitrines
42 pots soupe aux légumes d'automme
38 pots soupe au poulet honnête
8 pots soupe à l'oignon
90 pâtés à la dinde.

il me restait des croûtes alors j'ai fait 14 tartes aux pommes.

Une belle fin de semaine de l'action de grâce.

Merci pour tes recettes

12/10/10 10:06
Bourguignonne a dit...

Bonjour Vincent,
Alors le chili poulet une petite merveille, juste bien épicé comme j'aime et avec un goût...
En revanche je suis jalouse comme un poux d'être Outre Atlantique, des ateliers comme tu fais ça donne envie..
Bisous de la Bourgogne

2/11/10 02:07

Bonjour Bourguignonne !

Content de te revoir ici !

Content aussi que cette recette t'ai plu.

Je te conseille une autre recette, qui est de la grand-maman de Manon la canneuse. Je ne l'ai pas encore essayé, mais ça ne tardera pas !

Ce me semble être l'ultime ragoût ! On le nomme ragoût de noces dans certaines régions ici. Un ragoût de boulettes avec de gros morceaux de dindon. Il me semble être un joli petit péché !

La recette de Manon ici, et le premier essai (avec photos) de Nathalie la délinquante ici.

C'est clair que c'est la prochaine recette que j'essaie ! :)

P.S. Si j'allais donner des ateliers en France ? :)

2/11/10 09:00
Bourguignonne a dit...

alors mon Vincent saute dans un avion et arrive, je serai la première inscrite sur un atelier!!!

8/11/10 14:40

Publier un commentaire

Vérifiez bien les FAQ et utilisez le moteur de recherche (en haut à gauche) avant de poser une question SVP. Les question figurant déjà dans les FAQ ne seront pas publiées.