C'est quoi un glou ?

1/27/2007

Accueil >> F.A.Q. >>

Selon Homère, le glou se produit quand on verse un liquide d'un contenant à un autre et qu'on entend 'glou'. C'est le principe du glou. Homère avait déjà pavé la voie pour Archimède, qui, beaucoup plus tard, découvrit le plouf.

Depuis ce temps, certaines nations ont tenté de jalonner le glou, en vain.

Par exemple :

Le glou québécois, ça ne peux pas exister, car si on fait glou dans la forêt, personne ne va l'entendre. Même si c'était le cas, on nous poserait la question "Avez vous entendu le glou ?", que la moitié répondrait oui avec enthousiasme, et que l'autre moitié répondrait froidement non, juste pour faire chier.

Le glou Impérial se complique un peu aussi. Ils n'ont plus de Roi dont les pieds font un pied, les pouces, un pouce, et la verge, une verge. Ils se retrouvent donc dans l'impuissance d'administrer La Sanction Royale au Glou Étalon. Bien que le Prince Charles ait les oreilles qu'il faut, ils n'a pas pu se qualifier, semble-il.

Le glou américain, c'est un baril de pétrole. Les seules variations qui importent pour eux sont dans le prix. Ils sont prêts à tout, absolument tout, pour leur glou, peu importe l'opinion, l'avis, ou la vie des autres...

Le glou chinois, on ne peut pas en parler. Il y a des rumeurs circulant sur Internet à l'effet que cet homme qui a barré la route à un tank sur la place Tien An Men, s'appelait Glou.

Le glou japonais n'existera probablement jamais non plus. La première fois que j'ai demandé à une Japonaise "C'est quoi un glou ?", elle m'a giflé. La seconde fois, l'autre Japonaise, beaucoup plus sexy, m'a demandé 50 000 Yens. Ah les femmes, quand elles ne nous tapent pas sur la gueule, elles nous demandent des sous, Malgré tout, on ne fera jamais rien à leur glou !

Le glou français trouverait théoriquement sa noble et juste mesure, de l'oreille d'un bébé naissant, à partir d'un litre d'eau d'Évian, bouillie dans une poêle T-Fal, ensuite stérilisée dans une cocotte minute SEB, pendant 100 minutes, dans un bocal Le Parfait Super, puis versée à travers un goulot de 1 cm de diamètre, à 0 m d'altitude, à 0°c, et à midi pile. Mais on n'a jamais pu vérifier cette mesure, car dans ces conditions, l'eau, ben c'est de la glace. Merde, si près du but...

J'ai moi même vécu des variations du glou.

Par exemple :

Un glou d'eau mouillée peut varier de 12 à 47 ml, dépendamment si je crève de chaleur ou si je me les gèle, mais inversement si l'eau est chaude ou froide. Vraiment étrange...

Un glou de vin peut varier énormément selon la quantité de glous préalablement engloutis.

Un glou de vinaigre super de luxe va varier, dépendamment de si j'entame la bouteille, ou je la tord pour en extraire les dernières gouttes.

Un glou de champagne ira tant que ça déborde pas trop sur le plancher.

Le glou est donc une mesure de volume liquide qui varie selon la densité moléculaire du liquide en question, sa nature, la météo, notre humeur, notre budget, la qualité de notre audition, notre capacité d'écoute, et même de la conjoncture politique.

Allez-y à votre glou

Accueil >> F.A.Q. >>

La marmelade mentale

1/24/2007

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Marmelades

La marmelade mentale

Du soleil en bocal pour les petits matins où il fait vainement son spectacle censuré derrière un rideau de nuages. C'est une marmelade pimentée unique. Le piquant du piment vient rehausser toute la saveur des agrumes, mais sans lui porter ombrage. Cette marmelade pourra aussi étrangement servir de trempette pour les crevettes et autres trucs Thaï, bizarrement garnir un plateau de condiments, et follement rajeunir vos papilles entre une petite meule de vieux bleu et un petit verre de vieux porto. Vous ferez un peu plus de 8 pots de 250 mL de marmelade mentale avec cette recette.

Vous serez probablement désolé d'en avoir fait si peu :)

Ingrédients :
  • 500 mL d'eau mouillée
  • 2 limes (ou limettes, ou citrons verts... enfin, je crois) (ç:
  • 3 c. à s. de piment chili rouge séché et broyé dans un nouet de double étamine
  • 1 kg de petites clémentines bien fermes (ou autres petits agrumes à peau très fine)
  • 1 litre de jus d'orange
  • 9 tasses (1720 g) de sucre sucré
Procédure :

Placer tous les agrumes au frigo la veille. Plus fermes, ils se tranchent mieux.

Bien nettoyer les agrumes avec la technique ancestrale "Vincent le canneux" qu'il a inventée hier. Ici on utilise un grand tampon à récurer trempant dans un peu d'eau froide au fond d'un plat, pour "brosser" les agrumes. Ensuite on fait tremper dans l'évier empli d'eau glacée pour les rincer. L'eau glacée les rendent plus fermes, donc plus faciles à trancher.

Cette étape de brossage est importante, car les fruits sont souvent enrobés de "cire". Cette cire scelle les résidus de pesticides sur l'écorce des fruits qui est toute utilisée dans cette recette.



Il faut trancher les agrumes en quartiers puis en tranches très minces. Commencez par les deux limes, leur écorce est plus coriace et doit attendrir en cuisson plus longtemps. On tranchera les clémentines quand les limes seront à mijoter.

Trancher les fruits en deux sur la hauteur. (imaginez que c'est une lime sur la photo, d'accord ?)


Trancher chaque demies en trois encore sur la hauteur en la gardant à plat sur la planche à découper.


Trancher en tranches assez minces (3 ou 4 mm) sur la largeur.


Une fois les limes tranchées, les placer dans une belle casserole en inox à fond épais, avec l'eau et le nouet de piments forts. Porter à ébullition, baisser le feu tout doux, couvrir et laissez mijoter pendant que vous tranchez les petites clémentines préalablement brossées.

Ce qui devrait vous prendre moins de 30 minutes, sinon, vous êtes pourri ! :)

Heu... je voulais dire ; si ça vous prend plus de 30 minutes, il faudrait peut être songer à fermer le feu sous les limes, et à retirer le nouet d'épices.

Ajouter les tranches de clémentines et le jus d'oranges aux limes, reporter à ébullition, baisser le feu tout doux, couvrir et laissez mijoter jusqu'à ce l'écorce des clémentines soit devenue tendre (environ 20 minutes).

Porter le feu à moyen vif, verser le sucre en pluie en remuant constamment sans que ne cesse l'ébullition.

Laisser bouillir à découvert en remuant de temps à autre jusque la marmelade ait atteint 104 C (ou moins si vous êtes en altitude) l'idée, c'est 4 C de plus que le point d'ébullition de l'eau. Ça devrait prendre entre 10 ou 15 minutes.

Bonne idée les mitaines, les éclaboussures sont très chaudes et bien collantes...

Retirer du feu. Écumer si nécessaire.

Empoter en laissant 1/4 de pouce ( 6 mm) d'espace sous le goulot.

Suivre ces instructions pour la mise en conserves.

Stérilisez les bocaux 10 minutes à l'eau bouillante.

Nettoyer la casserole avec une tranche de pain. N'y croyez pas, en vous disant que ce sera encore meilleur demain matin.

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Marmelades

Ébauche de tartinade inspirée moussaka en conserve-maison (autoclave requis)

Accueil >> Stérilisation à l'autoclave >> Viandes

La tartinade inspirée moussaka

Dans mes résolutions fragiles de virer full granoux un de ces jours, j'ai décidé de couper (un peu) sur la cochonnaille pour produire une tartinade avec moins de viande. Cet autre produit original n'existe nulle part sur le marché, et il est absolument délicieux. Vous ferez environ 32 pots Mason de 250 mL à grand goulot avec cette recette.

Le moelleux de l'aubergine... mhhh ! J'ai tenté une version de cette recette 100 % végétarienne, avec des lentilles pour remplacer le mouton. Des nouvelles d'ici 30 quelques jours... si c'est réussi.

Je crois que l'aubergine promet énormément pour les tartinades en conserves domestiques, j'aurais du y penser avant. Cette ébauche est une déjà une débauche :)

Ici j'ai pas mis de piment, ni de tomate, comme on met dans la vraie moussaka. Je voulais goûter avant, et je suis pas déçu. Il y aura probablement plusieurs variantes de cette recette bientôt.

Ingrédients :
  • 4 aubergines moyennes de forme effilée, d'environ 400 g chacune
  • le jus d'un citron
  • 2 c. à s. d'huile de canola (colza), ou d'olive
  • 1 c. à s. de bon sel
  • 1 c. à thé de grains de cumin
  • 1 kg de mouton maigre dans le col, haché fin au moulin (l'agneau et le boeuf conviendraient aussi.)

  • 4 tasses (500 g) d'oignon haché en petits dés
  • 1 lbs (ou plus) (454 g) de champignons de couche
  • 6 plantureuses gousses d'ail hachées menues
  • 2 tasses (210 g) de gruau fin (flocons d'avoine) (pouvant probablement être substitué par de la chapelure)
  • 6 oeufs moyens légèrement battus

Procédure :

Laver, essuyer et équeuter les aubergines. De visu, choisir la meilleure section au centre pour en faire 64 tranches minces de 1/8 de pouce (4 mm) en tout. Ces tranches devraient faire moins de 3 pouces (7,5 cm) de diamètre, question d'entrer dans vos bocaux. Plus petit, c'est pas trop grave ; c'est pour 'décorer' le fond et le dessus de la tartinade dans chaque bocal. Si vous n'avez accès à ces bocaux Mason dans votre coin, adapter au diamètre de ceux que vous avez, mais je garantis rien.

Quand vos 64 tranches sont faites, les arroser du jus de citron et malaxer délicatement pour en recouvrir les surfaces. L'acide ascorbique du jus de citron leur évitera de trop décolorer en attendant. Couvrir d'un film alimentaire, et frigo le temps de faire le reste.

Il devrait vous rester plus de 800 g d'aubergine (la moitié), la couper en dés d'environ 1/4 de pouce (6 mm), sans la peler.

Placer les dés d'aubergine dans un petit saladier, les arroser d'huile et brasser pour enrober.

Pulvériser les grains de cumin avec le sel. Ajouter ce mélange aux dés d'aubergine, brasser de nouveau pour enrober bien réparti. Réserver.

Huiler à peine un bon poêlon et le chauffer moyen vif. Y brunir la viande hachée en la séparant bien du coupant d'une spatule en bois pour en faire des particules.

Placer la viande cuite dans une passoire sur un bol pour en recueillir le bon petit jus de cuisson.

Pour la cuisson des légumes, il faudra en extraire le maximum d'eau et de libérer les saveurs de caramel. Il ne faut pas avoir de surface carbonisée sinon votre tartinade va prendre un goût de brûlé lors de la stérilisation. Ajustez le feu en conséquence et surveillez bien la cuisson, c'est pas le temps de répondre au téléphone si il sonne. :)

Pendant que la viande égoutte, on fera caraméliser les oignons à feu moyen vif. Les cuire jusqu'à ce qu'ils soient caramélisés et qu'il ne reste plus de jus de cuisson dans le poêlon. On les versera sur la viande qui égoutte.

Viendra le tour des champignons qu'on aura préalablement hachés menu. Ils vont perdre plus de 6 fois leur volume en cuisant. Ils seront aussi ajoutés à la viande.

Verser le jus de cuisson de la viande dans un petit bol. Pour bien cuire l'aubergine sans la brûler, on versera un peu de ce liquide au fond du poêlon.

Cuire l'aubergine en petites quantités, tout juste pour couvrir d'une seule couche le fond du poêlon. Dès qu'on aura mouillé d'un peu de jus de cuisson, on couvrira pour laisser cuire environ deux minutes dans la vapeur, pour ensuite découvrir et laisser évaporer tout le liquide en remuant souvent. L'aubergine sera cuite quand elle ne sera plus du tout blanchâtre et qu'il ne restera plus de liquide au fond du poêlon.

Ajouter l'aubergine cuite au restes des ingrédients cuits dans un grand saladier de 4 litres ou plus.

Ajouter l'ail cru et le gruau. Bien malaxer.

Goûtez. Il y manque un petit truc pour faire votre bonheur ? Vous pouvez l'ajouter maintenant, tant que c'est une petite quantité d'un aromate séché. La prochaine fois, je crois que j'y ajouterai du romarin pulvérisé et un peu plus de sel.

C'est le moment d'y ajouter les oeufs, et de malaxer de nouveau. Ça devrait ressembler à du béton.

Placer une tranche d'aubergine au fond de chaque bocal. Garnir à la cuiller en compactant bien le mélange pour ne laisser aucune bulle d'air. Emplir les bocaux en laissant 1 pouce d'espace sous le le goulot, coiffer d'une autre tranche d'aubergine et bien sceller les bocaux.

Vu que cette recette n'est pas empotée à chaud, versez de l'eau tiède au fond de l'autoclave.

Suivre ces instructions pour la mise en conserves.

Durée de stérilisation de cette tartinade dans un autoclave.

Stériliser 60 minutes les bocaux de 250 mL à grands goulots. Veillez à ne pas trop excéder la température requise, l'aubergine est sensible à la cuisson.

Au service :

Ben, c'est comme des cretons, mais ça peut faire une fameuse base de bruschetta. C'est fameux avec des dés de tomates et du basilic frais mariné dans une bonne huile.

Accueil >> Stérilisation à l'autoclave >> Viandes